Achimenes - espèces, technologie agricole et ravageurs - 2


Ahimenes est une plante qui ravit le cultivateur avec une longue et belle floraison

La multiplication par graines de variétés hybrides d'Achimenes est répandue. Il est assez difficile d'obtenir les graines de cette fleur à la maison, mais vous pouvez essayer. La plante développe des fruits qui restent verts jusqu'à ce que les graines soient complètement mûres. En règle générale, après la floraison, les graines mettent au moins 2 à 2,5 mois pour mûrir.

Les fruits sont retirés lorsqu'ils sont tendres. En février-mars, les graines sont épandues à la surface du sable grossier humide ou du substrat meuble et nutritif (sable + terre feuillue à parts égales); vous ne pouvez les presser que légèrement contre le substrat. Le sol est légèrement humidifié, le récipient est recouvert de verre et placé dans un endroit sombre à une température de 22 ... 15 ° C, périodiquement ventilé et humidifié de la palette. Les semis apparaissent en 15-20 jours, ils plongent 2-3 fois, augmentant à chaque fois leur zone d'alimentation. Ensuite, les plants sont plantés en pots, soignés comme pour les plantes adultes.

Greffes

Au cours de la première décade de février, les rhizomes (tubercules) des achimènes sont transplantés dans un substrat meuble frais. Lors de la transplantation, les rhizomes envahis peuvent être divisés. Dans le même temps, ils s'assurent que chaque partie séparée a au moins une pousse (œil), puis ils laissent sécher les tranches et les saupoudrent de charbon de bois broyé et plantées dans le substrat. Des parties du rhizome sont légèrement pressées dans le substrat et une petite couche de terre est versée sur le dessus. Lors du repiquage, il est utile de traiter les tubercules dans une solution rose de permanganate de potassium. Je répète que le système racinaire d'Achimenes est petit, superficiel, il est donc préférable de le cultiver dans des bols ou de larges pots avec une grande couche de drainage. Les Achimenes ne doivent pas être plantés immédiatement dans un grand bol; il est préférable de le transférer dans un pot plus grand à mesure qu'il grandit.

Si le producteur a nourri la plante relativement modérément pendant le développement actif, il est conseillé de la transplanter au printemps dans un sol nutritif frais pour une floraison réussie l'année prochaine.

Les Achimenes sont nourris un mois après avoir poussé ou avec l'apparition des premiers bourgeons (et jusqu'à la fin de la floraison). Le top dressing est fait toutes les 2-3 semaines avec une solution d'un engrais minéral complet.Par exemple, les plantes répondent bien à un mélange de 1,5 g d'azote, 1 g de phosphore et 0,5 g d'engrais potassiques (pour 3 litres d'eau) . Mais vous devez toujours vous rappeler: il vaut mieux sous-alimenter que brûler le système racinaire avec une solution minérale concentrée. L'alimentation en minéraux peut être alternée avec l'utilisation d'une solution aqueuse d'engrais organique (par exemple, molène - 1:15).

Période dormante de la plante

La principale caractéristique des achimènes est sa période de repos prononcée (4-5 mois), au cours de laquelle toute sa partie aérienne meurt. En règle générale, dans la seconde moitié de septembre - en octobre, la plante cesse de croître, cesse de former de nouveaux bourgeons, la floraison s'arrête et la masse de feuilles commence à brunir et à mourir. Avec ces signes, achimenes signale à son propriétaire le début de la phase de dormance: il est temps d'arrêter d'arroser. Mais il est important de préparer la plante pour cette période, en réduisant progressivement les arrosages jusqu'à ce qu'elle s'arrête complètement. Il est nécessaire d'attendre patiemment le séchage naturel complet de la masse au sol, ce n'est qu'après que les pousses sèches peuvent être coupées ou soigneusement enlevées en les tordant. Si cette taille est effectuée prématurément, les nodules ne prendront pas tous les nutriments des tiges et ne se formeront pas normalement. Les nodules peuvent être conservés à température ambiante (14 ... 18 ° C) ou en dessous (au moins 8 ... 10 ° C) dans un sol ancien, sans le sortir du récipient, ou dans des pots avec du sable sec (tourbe) dans un endroit sombre et sec.

Pendant l'hivernage, les nodules dans un récipient avec de la terre ancienne ne sont arrosés qu'à la fin de la période de dormance, seulement rarement (une fois par mois) un faible mouillage de la couche supérieure de terre dans un pot est effectué ou doucement déversé le long de ses parois. Si la plante est sur le point d'hiverner pour la première fois, l'absence totale d'arrosage est préférable. Il faut garder à l'esprit que même un seul excès d'arrosage peut provoquer un réveil prématuré des nodules. Ce phénomène est extrêmement indésirable, car en raison de la période de dormance raccourcie, des courtes heures de lumière du jour et du manque de soleil à ce moment, les pousses se forment trop affaiblies et la floraison des jeunes plantes ralentira pendant un certain temps. Si, pour une raison quelconque, Ahimenes sort d'un état de repos, il reçoit un éclairage supplémentaire. Pour cela, des lampes fluorescentes sont utilisées, en les plaçant au-dessus de la plante à une hauteur de 30 à 50 cm.S'il y a un certain retard dans l'émergence des germes, il est possible d'activer le développement de nodules avec un seul versement de chaud (50 ... 60 ° C) eau.

Types d'achimènes

En floriculture en intérieur, les Achimenes les plus célèbres sont à fleurs longues (Achimenes longiflora DC) et à grandes fleurs (Achimenes grandiflora DC), grâce auxquelles les sélectionneurs ont pu créer de nombreux hybrides d'intérieur modernes qui ont une large gamme de couleurs - blanc, jaune , rouge vif, bleu et violet (alors que la fleur de la gorge diffère en couleur - blanche ou jaune, peut-être avec des veines colorées). Des formes à fleurs doubles ont été créées.

Aximenes longiflorum (patrie du Guatemala) - 30-35 cm de haut avec des feuilles pubescentes légèrement colorées en dessous (jusqu'à 8 cm de long), avec de grandes fleurs simples axillaires pourpres. Fleurit en avril - octobre. Ses variétés de jardin les plus connues sont "Chiapas" (avec de grandes fleurs violet clair et des pétales ondulés) et "Juaregia" (avec de grandes fleurs blanches, avec une tache lilas au sommet de la gorge).

mexicain Achimenes grandiflorum diffère des espèces précédentes par la présence d'un gonflement en forme de sac à la base du tube de la corolle. Il est également deux fois plus grand - jusqu'à 60-65 cm, avec des fleurs rouge-violet (jusqu'à 5 cm de diamètre) sur des tiges pendantes. Fleurit en avril - août. Les hybrides de jardin populaires incluent Little Beauty (avec de petites fleurs rose carmin) et Paul Arnold (avec des feuilles de bronze et des fleurs rose foncé).

D'autres types d'achimènes sont moins connus: Ahimenes Mexicain (floraison avril-octobre) jusqu'à 40 cm de haut avec des pousses et des feuilles pubescentes. Les feuilles sont vert foncé, rougeâtre en dessous, rouges le long du bord; fleurs d'un diamètre de 4-5 cm, pourpre rougeâtre avec une large branche de la corolle; Ahimenes rouge vif fleurit en juillet-août, il mesure jusqu'à 60 cm de haut avec trois feuilles verticillées, ovales et dentelées le long du bord et des fleurs rouge vif (2,5 cm de long, 1,5 de diamètre); Ahimenez Ehrenberg (avec de grandes feuilles et des fleurs violet clair); Achimenes dressé, qui, malgré son nom, est une plante ampeleuse (à fleurs rouge vif sur de longues tiges rougeâtres atteignant 45 cm). Variétés répandues Ahimenes hybride: Schneewitschen - avec des fleurs blanches, Yellow Beauty - avec des fleurs jaunes, Little Beauty, Pink Beauty, Rose - avec des fleurs roses, Paul Arnold, Purple King - avec des fleurs violettes, Master Ingram - avec des fleurs rouges, et Ambroise Verschaffelt a des fleurs blanches avec veines violettes ... Cette espèce fleurit de juillet à octobre.

Utilisation des fleurs

Achimenes est très apprécié des fleuristes pour sa longue floraison. Les formes Ampel sont mieux placées dans des endroits bien éclairés (vous pouvez dans la rue sous un auvent ou le porche d'une maison): leurs fines tiges ont fière allure dans des paniers ou des pots suspendus. Il est possible de former un achimenes touffues (en plusieurs tiges): chez les jeunes pousses, le sommet de la deuxième paire de feuilles est pincé. Les plantes sont placées avec succès dans l'aménagement paysager de locaux résidentiels, utilisées dans l'agencement de vases avec de grandes plantes, dans des compositions de plantes à croissance basse de variétés multicolores d'achimenes. Parfois, ses pousses sont liées à des supports.

Lutte contre les maladies et les ravageurs

Sur le feuillage des achimenes, des parasites peuvent apparaître - tétranyques, aleurodes, pucerons et thrips, surtout si les plantes étaient à l'extérieur en été. Par conséquent, avant d'introduire des plantes de rue, vous devez les examiner attentivement afin de ne pas manquer les parasites. Au premier stade du combat, vous pouvez essayer de traiter la plante infectée avec des solutions à base de plantes à base de cosses d'oignon ou de gousses d'ail. La masse végétale est versée avec de l'eau pendant une journée, puis filtrée et pulvérisée avec un feuillage finement dispersé, et le sol est également versé. Si cet outil ne donne pas de résultat positif, utilisez de l'agrovertine ou du fitoverm, en respectant certaines mesures de sécurité lorsque vous travaillez avec ces médicaments.

Alexandre Lazarev, candidat aux sciences biologiques, Chercheur principal, Institut panrusse de recherche sur la protection des végétaux, Pouchkine


'Petite Marquise'

Un message brillants »09 juil.2013, 15h14

Ahimenes 'Petite Marquise' (Serge Saliba, 2012)

Description de Serge Saliba en traduction:
Mini achimenes uniques dont la couleur varie du rose foncé au rouge. La gorge de cerisier est en harmonie avec la bordure autour du bord du pétale et des taches sur toute la fleur. Bien adapté aux petits pots et se développe très bien à la lumière directe du soleil.

Re: Petite Marquise

Un message Boneee »09 juil.2013, 16:31

Re: Petite Marquise

Un message brillants »09 juil.2013, 18h21

Re: Petite Marquise

Un message KSTim »09 juil.2013, 19:17

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M »18 août 2013, 00h10

Re: 'Petite Marquise'

Un message Boneee »28 août 2013, 12:29

Une créature miniature très compacte, il y a des pousses à 4 cm du sol et ramasse des bourgeons.
Les premières fleurs qui s'ouvrent sont de couleur foncée, s'éclaircissent avec le temps, les fleurs durent longtemps, environ 2 semaines, voire plus si elles ne sont pas exposées au soleil direct.

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M »28 août 2013, 19:59

Re: 'Petite Marquise'

Un message tata68 »29 août 2013 07h29

Re: 'Petite Marquise'

Un message Boneee »04 sept. 2013, 15h11

Re: 'Petite Marquise'

Un message YULIA7 »04 sept. 2013, 17:18

Olya, combien de rhizomoks ont été plantés? Joli buisson!

Re: 'Petite Marquise'

Un message Boneee »04 sept. 2013, 18:02

Re: 'Petite Marquise'

Un message Janchik »07 févr.2014, 15:03

Re: 'Petite Marquise'

Un message tanchela »31 mai 2014, 00h15

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M »31 mai 2014, 01:07

Re: 'Petite Marquise'

Un message tanchela »13 juil.2014, 23:49

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M 14 juil.2014, 00:23

Re: 'Petite Marquise'

Un message tanchela »14 juil.2014, 10:39

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M »14 juil.2014, 12:14

Re: 'Petite Marquise'

Un message ninap »01 sept. 2014, 16:38

Re: 'Petite Marquise'

Un message Mihail M »01 sept. 2014, 18:03

  • Registres
  • ↳ Registres des variétés et espèces de plantes
  • Conférence et utilisateurs
  • ↳ Travaux de conférence
  • ↳ Tout sur le travail du forum
  • ↳ Tutoriels photo: comment utiliser le forum
  • ↳ Apprenons à connaître
  • Identifier les étrangers verts
  • ↳ Identifier les plantes d'intérieur
  • ↳ Catalogues pour l'autodétermination
  • ↳ Définir les plantes de jardin
  • Floriculture en intérieur
  • ↳ Adénium
  • ↳ Adenium - variétés et hybrides
  • ↳ Adenium à partir de graines
  • ↳ Agrotechnique des adéniums
  • ↳ Diversité et caractéristiques des adéniums
  • ↳ Ahimenes
  • ↳ Ahimenez Serge Saliba
  • ↳ Ahimenes autres éleveurs
  • ↳ Espèce Achimenes
  • ↳ Hybrides intergénériques impliquant Achimenes
  • ↳ Achimenes agrotechnique
  • ↳ Propagation végétative d'Achimenes
  • ↳ Reproduction des graines d'Achimenes
  • ↳ Achimenes d'élevage
  • ↳ Diversité et caractéristiques des Ahimenes
  • ↳ Actualités et événements Ahimenez
  • ↳ Ravageurs et maladies d'Achimenes
  • ↳ Bégonias
  • ↳ Bégonias - classification et caractéristiques
  • ↳ Bégonias à floraison éternelle (bégonias Semperflorens)
  • ↳ Bégonias tubéreux
  • ↳ Tout sur les bégonias tubéreux
  • ↳ Bégonias Elatior (types Rieger-elatior)
  • ↳ Bégonias rhizomateux (bégonias rhizomateux)
  • ↳ Bégonias royaux (Rex Cultorum Begonias)
  • ↳ Bégonias en forme d'arbustes
  • ↳ Bégonias en forme de canne
  • ↳ Tout sur les bégonias à feuilles décoratives
  • ↳ Autres bégonias
  • ↳ Bougainvillier
  • ↳ Bougainvilliers par variété
  • ↳ Tout sur les bougainvilliers
  • ↳ Hibiscus
  • ↳ Hibiscus par variétés
  • ↳ Tout sur l'hibiscus
  • ↳ Hippeastrum
  • ↳ Hippeastrum par variétés
  • ↳ Espèce hippeastrum
  • ↳ Agrotechnique de l'hippeastrum
  • ↳ Variété et caractéristiques de l'hippeastrum
  • ↳ Hippeastrum de graine
  • ↳ Gloxinia et Sinningia
  • ↳ Variétés de Gloxinia
  • ↳ Variétés de hauteur T. Yu.
  • ↳ Variétés Lapinskaya V.V.
  • ↳ Variétés Slyusar E.V.
  • ↳ Variétés Statsenko E.A.
  • ↳ Variétés Tkachenko N.A.
  • ↳ Variétés industrielles
  • ↳ Gloxinia d'éleveurs inconnus
  • ↳ Gloxinia d'autres éleveurs
  • ↳ Variétés simples de Gloxinia
  • ↳ Tidei (Chaussures)
  • ↳ Tout sur la gloxinia
  • ↳ Noms des variétés, terminologie, classification
  • ↳ Graine de Gloxinia
  • ↳ Cours photo sur la gloxinia
  • ↳ Reproduction de gloxinia
  • ↳ Problèmes de reproduction de gloxinia
  • ↳ Agrotechnique Gloxinia
  • ↳ Problèmes de la technologie agricole gloxinia
  • ↳ Cultiver Gloxinia en ligne
  • ↳ Questions sur la gloxinia
  • ↳ Photos de semis en fleurs
  • ↳ Tout sur l'élevage de Gloxinia
  • ↳ Intéressant à propos de la gloxinia
  • ↳ À propos de la gloxinia dans les enquêtes
  • ↳ Ravageurs Gloxinia
  • ↳ Maladies de gloxinia
  • ↳ Sinningia
  • ↳ Variétés de micro et mini-sinning
  • ↳ Tout sur le micro et le mininning
  • ↳ Espèce synningia et ses cultivars
  • ↳ Cactus et plantes succulentes
  • ↳ Agrotechnique des cactus
  • ↳ Variété de cactus
  • ↳ Plantes caudiciformes et pachycalculeuses
  • ↳ Autres plantes succulentes
  • ↳ Variétés Schlumberger
  • ↳ Tout sur Schlumberger
  • ↳ Coleria
  • ↳ Coleria par variétés et types
  • ↳ Coleria - culture et reproduction
  • ↳ Coleria - variété et caractéristiques
  • ↳ Orchidées
  • ↳ Agrotechnique des orchidées
  • ↳ Variété d'orchidées
  • ↳ Fougères
  • ↳ Pélargonium
  • ↳ Espèces et hybrides primaires de pélargonium
  • ↳ Pélargonium parfumé
  • ↳ Pélargonium étoilé
  • ↳ Pélargonium zonal
  • ↳ Pélargoniums de cactus et de girofle
  • ↳ Pélargonium royal
  • ↳ Anges Pélargonium
  • ↳ Pelargonium Zonartica
  • ↳ Pelargonium Unicums
  • ↳ Pelargonium Formosuma et Medusa
  • ↳ Ivy Pelargonium et Ivy sont des hybrides
  • ↳ Rosacées et pélargoniums de tulipes
  • ↳ Pélargoniums d'origine inconnue
  • ↳ Pélargonium agrotechnique
  • ↳ Variété et caractéristiques du pélargonium
  • ↳ Ravageurs et maladies du pélargonium
  • ↳ Primulines
  • ↳ Smithians
  • ↳ Saintpaulia
  • ↳ Saintpaulia Korshunova E.V.
  • ↳ Saintpaulia K. Moreva
  • ↳ Saintpaulia Evgeniya Arkhipova
  • ↳ Saintpaulia B.M. et T.N. Makuni
  • ↳ Saintpaulia T. Pugacheva
  • ↳ Saintpaulia N. Puminova
  • ↳ Saintpaulia N. Skornyakova
  • ↳ Saintpaulia A. Tarasova (Vialkovod)
  • ↳ Saintpaulia d'autres éleveurs de Russie
  • ↳ Saintpaulia Svetlana Repkina
  • ↳ Saintpaulia Elena Lebetskaya
  • ↳ Saintpaulia d'autres éleveurs d'Ukraine
  • ↳ Saintpaulia Holtkamp
  • ↳ Saintpaulia Ma's (O. Robinson)
  • ↳ Saintpaulia Sorano et LLG
  • ↳ Saintpaulia P. Hancock
  • ↳ Éleveurs de Saintpaulia d'autres pays
  • ↳ Minisenpoly Rob's (R. Robinson)
  • ↳ Minisenpola McDonald
  • ↳ Minisenpoli Sorano et LLG
  • ↳ Minisenpoly H. Pittman
  • ↳ Minisenpoly N. Berdnikova
  • ↳ Minisenpoly A. Kuznetsov
  • ↳ Minisenpoly des éleveurs de Russie et d'Ukraine
  • ↳ Minisenpoli d'autres éleveurs
  • ↳ Remorques Saintpaulia
  • ↳ Saintpaulia Chimera
  • ↳ Variété et caractéristiques des Saintpaulias
  • ↳ Agrotechnique Saintpaulia
  • ↳ Graine de Saintpaulia
  • ↳ Problèmes, maladies et ravageurs de Saintpaulias
  • ↳ Streptocarpus
  • ↳ Petr Kleszczynski Streptocarpus
  • ↳ Streptocarpus Dimetris
  • ↳ Streptocarpus Kabanova et Trofimenko
  • ↳ Streptocarpus N. Pavlyuk
  • ↳ Streptocarpus Paramonovs
  • ↳ Streptocarpus par Yulia Sklyarova
  • ↳ Streptocarpus D. Demchenko
  • ↳ Streptocarpus CF
  • ↳ Streptocarpus d'autres éleveurs de Russie
  • ↳ Streptocarpus d'autres éleveurs d'Ukraine
  • ↳ Éleveurs de Streptocarpus du Japon
  • ↳ Streptocarpus David Thompson
  • ↳ Streptocarpus R. Robinson
  • ↳ Streptocarpus R. Dibley
  • ↳ Éleveurs de Streptocarpus d'autres pays
  • ↳ Agrotechnique du streptocarpus
  • ↳ Reproduction végétative du streptocarpus
  • ↳ Streptocarpus des graines
  • ↳ Photos de semis de streptocarpus
  • ↳ Diversité et caractéristiques du streptocarpus
  • ↳ Problèmes, maladies et ravageurs du streptocarpus
  • ↳ Fuchsia
  • ↳ Variétés Fuchsia
  • ↳ Tout sur les fuchsias
  • ↳ Hoyi
  • ↳ Espèces et cultivars de Khoi
  • ↳ Tout sur les hoys
  • ↳ Cyclamens
  • ↳ Variétés de cyclamens
  • ↳ Agrotechnique du cyclamen
  • ↳ Graine de cyclamen
  • ↳ Espèce cyclamen
  • ↳ La variété et les caractéristiques du cyclamen
  • ↳ épisodes
  • ↳ Discussion sur les notes des épisodes
  • ↳ Tout sur les épisodes
  • ↳ Familles
  • ↳ Acanthe
  • ↳ Amaryllidacées
  • ↳ Aroid
  • ↳ Broméliacées
  • ↳ Verveine et agneau
  • ↳ Autres Gesneriaceae
  • ↳ Commeline
  • ↳ Kutrovye
  • ↳ Gully
  • ↳ Malvacées
  • ↳ Maranth
  • ↳ Euphorbe
  • ↳ Racine
  • ↳ Asperges
  • ↳ Gras
  • ↳ Mûrier
  • ↳ Autres familles
  • ↳ Plantes à partir de graines et de graines
  • Jardin
  • ↳ Jardin ornemental
  • ↳ Fleurs de jardin
  • ↳ Arbres et arbustes, y compris les conifères
  • ↳ Bulbeux, tubéreux, rhizome
  • ↳ Roses
  • ↳ Jardin fruitier et potager
  • ↳ Potager
  • ↳ Jardin fruitier
  • ↳ Parcelle et jardin - questions générales
  • ↳ Aménagement paysager
  • Pour aider le fleuriste
  • ↳ Entretien des plantes
  • ↳ Tout pour faire pousser des plantes
  • ↳ Engrais et stimulants
  • ↳ Apprêt botanique
  • Ravageurs et maladies
  • ↳ Ravageurs
  • ↳ Insecticides et acaricides
  • ↳ Maladies
  • ↳ Fongicides
  • Planète verte
  • ↳ Informatif et intéressant
  • ↳ Jardins du monde et expositions internationales
  • ↳ Jardins botaniques, arboretums, arboretums
  • ↳ Forum sur la nature
  • ↳ Spectacles de fleurs
  • ↳ Concours
  • ↳ Concours en cours
  • ↳ Concours et spectacles de flore terminés
  • Fanfaronnades
  • ↳ Montrez les plantes d'intérieur
  • ↳ Montrez les plantes de jardin
  • ↳ Archive des vantards
  • Achat - vente - échange
  • ↳ Foire aux fleurs
  • ↳ Tout sur le Forum Fair
  • ↳ Commandes d'usine collectives

Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited


Ahimenez double rose rose

Achimenes hybride (Achimenes hybrida), appartenant à la famille des Gesneriaceae, est une herbe à rhizome écailleux, après la floraison, elle entre en période de dormance, les feuilles jaunissent lentement et se dessèchent. La tige est simple, parfois ramifiée, tombante, ce qui rend Achimenes parfait pour les pots. Les feuilles sont opposées, ovales, avec un bord dentelé. La plante est légèrement pubescente. Fleurs de différentes tailles, selon la variété, à cinq pétales, constituées d'une corolle avec un long tube et une branche étalée. Les fleurs sont plantées une par une à l'aisselle des feuilles. La plante envahie fleurit abondamment. Seuls les hybrides sont cultivés à la maison., obtenu principalement à partir de 2 types:

  • Ahimenes grandiflorum (Achimenes grandiflora) est une espèce à fleurs violet rougeâtre vif sur un petit pédoncule incurvé.
  • Ahimenes longiflorum (Achimenes longiflora) est une espèce à fleurs bleu clair sur une longue tige.

Certains des hybrides «Harry Williams» produisent de petits bourgeons verts à l'aisselle des feuilles. Les cônes sont un matériel de reproduction précieux, comme les rhizomes poussant dans le sol.

Il est plus difficile d'obtenir des espèces botaniques adaptées à la culture à la maison - Achimenes erecta, Achimenes longiflora, Achimenes grandiflora.


La période de dormance des Achimenes, le stockage et la plantation du rhizome

Un message Milanashka »22 novembre 2009, 16h14

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message Tionella »23 novembre 2009, 09h19

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message Len @ »23 novembre 2009, 19h14

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message KATI` »24 novembre 2009, 15h00

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message docteur »16 sept. 2010, 12:19

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message TatyanaK »16 sept. 2010, 12:46

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message tanchela »16 sept. 2010, 14:06

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message Tionella »16 sept. 2010, 19:20

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message Perl »23 sept. 2010, 23:54

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message Kanna »6 octobre 2010, 12h15

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message S. Natalie »6 octobre 2010, 21h42

Il n'est pas toujours possible de déterminer le nom de l'anonymat. Mais j'ai remarqué que très souvent le roi violet bien-aimé se cache sous le nom de Grand violet.

Je garde le rhizomki dans de la vermiculite en hiver, dans des sachets avec une serrure. C'est plus pratique pour moi, car les sacs contenant des rhizomes prennent peu de place et il est très facile de surveiller l'état des rhizomes. Et avec le temps, vous pouvez remarquer quand ils commencent à se réveiller.

Re: Ahimenez - questions et réponses

Un message elena_medvedeva »10 novembre 2010, 14:53

S.Natalie est heureuse de voir plus de compatriotes

J'ai une question. Intéressé par les Ahimenes. C'était autrefois le plus simple. Et maintenant la mer de cépages - je la voulais. J'ai acheté plusieurs variétés de rhizomki. 2 petits rhizomes, ml 5-6. Que conseilleriez-vous d'en faire. Il peut être planté, placé dans un endroit chaud et sombre, laisser germer - et à contre-jour.

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message Veille »10 novembre 2010, 22:32

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message mixa77 »11 novembre 2010, 19h42

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message TatyanaK »11 novembre 2010, 20h38

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message MarinaF »14 novembre 2010, 20h31

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message AstalaVista »20 novembre 2010, 00:31

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message TANIK "24 janvier 2011, 16:35

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message tanchela »24 janv.2011, 16:58

Le conseil d'un amateur: si vous avez confiance en vous - coupez, si vous n'êtes pas sûr - nourrissez-vous, surtout si vous pouvez apporter lumière et chaleur.

Mes "débutants" sont assis sur un sol sec au frais sans arrosage. Dans quelques semaines, je pense me réveiller

Re: Ahimenez - Questions de culture

Un message AstalaVista »25 janv.2011, 13:46

TaNik, plante sans équivoque, idéalement sous le contre-jour, pour ne pas s'étirer. S'il n'y a pas de rétroéclairage, alors la fenêtre la plus claire. Si les rhizomes ne sont pas gros et coupent les excroissances, ils peuvent se dessécher, j'ai eu ça. Il fait chaud dans mon appartement, beaucoup se sont déjà réveillés. Et à cause de l'été anormalement chaud, certains Achimène se sont endormis avec moi déjà en septembre, alors ils ont commencé à se réveiller en décembre, j'ai retardé la plantation autant que je le pouvais et à partir du 13 janvier, j'ai commencé à planter. À ce moment-là, certains rhizomes avaient des pousses de 3 à 5 cm. Une semaine après la plantation, des pousses sont apparues. Voici à quoi ça ressemble:


Comment les Achimène sont censés aller se coucher

Ahimenes appartient à la famille des Gesneriaceae et son nom est traduit du grec par «peur du froid». Sa patrie est l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale. Par conséquent, pour l'hiver, il hiberne. À l'automne, lorsque la floraison est complètement arrêtée, nous réduisons les arrosages au minimum. Tout d'abord, les feuilles, puis les tiges, commencent à se dessécher. Artificiellement, ce processus n'a pas besoin d'être accéléré (coupure ou rupture). Toute la nourriture rhizomki doit recevoir en totalité de la brousse.

Lorsque les pousses sont complètement sèches, elles sont coupées au niveau du sol et les pots sont placés dans une pièce où la température ne dépasse pas +18 o C.Vous pouvez déterrer les rhizomes, les sécher un peu et les mettre dans un sac de vermiculite, par exemple, dans une armoire froide.

Vérifiez le rhizomki de temps en temps en hiver. Sécher si nécessaire. Ahimenes commencera à se réveiller en février-mars. Il est important de ne pas rater ce moment.


La beauté rustique d'Achimène à moitié oubliée

Les proches de la bien-aimée Saintpaulia Achimenes au cours de la dernière décennie ont presque disparu des étagères des centres de fleurs. On les appelle souvent les plantes de «grand-mère», sous-estimant la beauté de la verdure et de la floraison. C'est pour le bien de ce dernier qu'Achimenes est cultivé. À leur apogée, ils ressemblent à des tissus chintz, grâce aux fleurs simples lumineuses parsemant les coussins de verdure.

Le statut d'une plante à fleurs ne rend pas Achimenes capricieux: c'est une plante rustique, peu exigeante, mais quelque peu inhabituelle pour les amateurs de classiques romantiques.

Les Ahimenes, contrairement aux plus proches parents des Saintpaulias, n'appartiennent pas aux endémies africaines. Cette plante nous est venue de la flore sud-américaine, ayant perdu au cours du processus de domestication et la capacité de se développer de manière assez agressive, et d'avoir une taille plus grande. Certes, les achimenes n'appartiennent pas aux plantes tropicales capricieuses, vivant principalement dans les régions subtropicales et se contentant d'une humidité moyenne.

Le nom Ahimenes a vraisemblablement reçu à l'époque de la Hellas antique, avec la main légère de Pline, qui a donné le nom de la «plante magique» (selon une autre version - «peur du froid»), mais conteste l'origine de la nom sont toujours en cours. Malgré son apparence plutôt frappante, les surnoms populaires d'Achimène ne sont pas si populaires, bien que beaucoup de gens aiment appeler cette plante une «famille amicale».

Les Ahimenes sont confondus avec les plantes vivaces herbacées traditionnelles à rhizome. Ils ont un rhizome très inhabituel, se développent sous la forme de rhizomes allongés squameux-pinéaux, un peu similaires aux chenilles et, grâce à eux, diffèrent de tout autre représentant de la famille Gesneriev.

Les racines superficielles nécessitent une sélection correcte des contenants de croissance. Les rhizomes tubéreux sont légers, jusqu'à 7 cm de longueur. En hauteur, les buissons d'Achimenes ne dépasseront pas 20-30 cm. Classiquement, ces plantes sont divisées en deux variétés - formes ampeleuses à pousses tombantes et Achimenes dressées ou touffues, qui sont parfois présentées dans les catalogues comme des achimenes dressées.

Ils ne diffèrent que par la forme de croissance et de flexibilité des pousses. Tombant, mince, incapable de supporter le poids des feuilles et des inflorescences des pousses dans les premiers et légèrement plus solides, mais pas rigides, à croissance verticale dans les seconds. Les Ahimenes se forment facilement, permettant, grâce à une taille facile, de contrôler la taille et la forme des buissons, mais par nature, ils sont assez épais et luxuriants, ils ne s'étirent que dans des conditions extrêmement inappropriées. En longueur, les pousses d'achimènes peuvent atteindre 60 cm.

Le feuillage d'Achimène est simple, avec sa surface ridée, généreusement veinée et sa forme générale semblable à celle des orties. La douceur des feuilles, agréable au toucher, est associée à des nuances de couleur sombre intense, le plus souvent émeraude froide. Une teinte rougeâtre apparaît sur la face inférieure des feuilles.

Dans certaines variétés, les feuilles affichent une couleur pourpre, presque tous les Achimenes ont un bord beau et agréable sur les feuilles et les pousses, surprenant avec de longs poils. Les pointes pointues, le bord à grosses dents, la disposition opposée, les entre-nœuds plus petits au sommet des pousses permettent à Achimenes de créer l'effet d'un coussin de verdure. La finesse du limbe et l'éclat brillant de la surface sont souvent inhabituels.

Ahimenes fleurit abondamment de juillet à septembre, bien que de nombreux hybrides soient capables de fleurir pendant plus de trois mois. © miculparadis

Comment et quand fleurissent les achimènes?

Les fleurs des achimenes ont vraiment l'air rustiques, mais une fois que vous les regardez, l'asymétrie d'origine, la structure inhabituelle et les beaux détails deviendront perceptibles. Le tube étroit se transforme en un coude plat avec cinq lobes-pétales ronds se chevauchant étroitement, dans lequel les plus petites tailles des deux pétales supérieurs ne sont pas toujours frappantes et apparaissent différemment dans les variétés.

Le diamètre de la corolle peut atteindre 5 cm Le pharynx est toujours contrasté, le plus souvent jaune, avec des taches et des traits d'origine presque invisibles de loin, mais ornent la plante. Achimenes est caractérisé par des fleurs principalement solitaires et sessiles à l'aisselle des feuilles, bien que dans certains nouveaux hybrides, les fleurs soient collectées en brosses lâches.

La gamme de couleurs Achimenes comprend les nuances les plus pures de rose - des aquarelles, des couleurs vives facilement reconnaissables associées aux classiques de la floraison. Le rose bonbon et la framboise, le saumon et l'écarlate, le lilas et le violet dans différentes variétés sont frappants par leur pureté. Aujourd'hui, les variétés bicolores d'achimenes sont très populaires, bien que la plante soit associée, tout d'abord, à des fleurs de couleurs acryliques pures et lumineuses.

La période de floraison d'Achimenes tombe traditionnellement pendant les mois d'été les plus chauds. La plupart des variétés apprécient les fleurs de juillet à septembre, bien que de nombreux hybrides puissent fleurir abondamment pendant plus de trois mois. Chaque fleur ne dure que quelques jours, mais le taux de libération des nouveaux bourgeons compense entièrement le taux de floraison rapide.


Quand planter les rhizomes d'Achimenes

Quel est le meilleur moment pour planter des Achimenes avec de la riza? La période optimale est fin février-fin avril. L'heure exacte d'atterrissage dépend de vos conditions. Il faut comprendre que déjà dans la période initiale de croissance, la plante aura besoin d'un bon éclairage. Au stade initial, un éclairage d'appoint artificiel (lampes spéciales pour plantes ou simplement lampes fluorescentes) peut aider. Si vous n'avez pas cette opportunité, fenêtres ombragées au nord, il est préférable de reporter la plantation à une date ultérieure, en ajustant la température de stockage à une température plus froide (mais pas inférieure à 12 degrés) afin d'éviter la germination précoce des rhizomes.


Voir la vidéo: Protéagineux, actualités techniques: la lutte contre les ravageurs -


Article Précédent

10 fleurs bulbeuses que vous n'avez pas besoin de déterrer pour l'hiver

Article Suivant

Comment se débarrasser d'un ver fil de fer dans votre jardin